/
0/5

0 avis

Quand nos souvenirs viendront danser

Grimaldi, Virginie. Auteur

Edité par Feryane. Versailles , 2018

« Je m’appelle Marceline Masson, née le 4 septembre 1935. J’avais vingt ans lorsque j’ai franchi la porte de ma maison pour la première fois, Anatole à mon bras. Ca sentait la peinture fraîche et les projets. Soixante-cinq ans plus tard, les haies ont poussé et les souvenirs sont accrochés au mur. Jamais je n’ai envisagé de vivre ailleurs. Jusqu’à ce lundi matin, quand le visage rubicond de Gustave, le voisin d’en face, apparaît derrière ma porte. Le maire veut raser l’impasse des colibris. Nos maisons. Nos souvenirs. Nos vies. »

Genre : Sentimental

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Et que ne durent que les moments doux | Grimaldi, Virginie. Auteur

Et que ne durent que les moments doux

Grimaldi, Virginie. Auteur | Livre | Fayard. Paris | 2020

L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu.L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite. C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui b...

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie  | Grimaldi, Virginie. Auteur

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pl...

Grimaldi, Virginie. Auteur | Livre | Feryane | 2018

« Je ne t’aime plus. » Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.

Tu comprendras quand tu seras plus grande | Grimaldi, Virginie. Auteur

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Grimaldi, Virginie. Auteur | Livre | Feryane | 2016

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse repr...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs