Affaires personnelles

Livre

Tuszynska, Agata. Auteur

Edité par L'Antilope - 2020

En mars 1968, une campagne antisémite a de nouveau traversé la Pologne, cette fois, orchestrée par le pouvoir communiste. La génération qui a environ vingt ans se retrouve obligée de partir, abandonnant là toutes ses « affaires personnelles ». Cinquante ans plus tard, Agata Tuszynska va à la rencontre de ces témoins, dispersés à travers le monde. Elle nous fait découvrir l'histoire de Juifs polonais, souvent enfants de la nomenklatura communiste, qui ignoraient parfois leur judéité et le passé de leurs parents.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Une histoire familiale de la peur | Tuszynska, Agata. Auteur

Une histoire familiale de la peur

Tuszynska, Agata. Auteur | Livre | Grasset. Paris | 2006

" Ce livre est en moi depuis des années. Comme un secret. Dès l'instant où j'ai appris que je n'étais pas celle que je croyais être. A partir du moment où ma mère s'est résolue à me dire qu'elle était juive. " " Une histoire familiale de la peur est à la fois le témoignage intensément personnel d'une femme à la recherche d'elle-même et le portrait déchirant de toute une société. Agata Tuszynska fait preuve d'un courage extraordinaire en sondant s...

Section : Adulte

Exercices de la perte | Tuszynska, Agata. Auteur

Exercices de la perte

Tuszynska, Agata. Auteur | Livre | Grasset. Paris | 2009

Ce livre est le récit du combat perdu que livrèrent Agata Tuszyska et son mari contre une des plus féroces des tumeurs du cerveau. Il s'agit également de l'histoire de l'amour qui unit Agata à Henryk, son époux, et qui prend ses racines dans l'admiration qu'elle lui voue.

Section : Adulte

Wiera Gran, l'accusée | Tuszynska, Agata. Auteur

Wiera Gran, l'accusée

Tuszynska, Agata. Auteur | Livre | Grasset. Paris | 2011

Agata Tuszynska trace le destin brisé comme l'honneur perdu de Wiera Gran, la chanteuse étoile du ghetto de Varsovie. Son accompagnateur, Wladislas Szpilman, le "pianiste" du célèbre film de Roman Polanski, passera à la postérité. Elle, non. Wiera Gran sera accusée après la guerre d'avoir collaboré avec les nazis, d'avoir chanté devant eux, d'avoir incarné une "Mata-Hari" glamour, une sorte d'agent double.

Section : Adulte

Chargement des enrichissements...